lundi 23 novembre 2015

Vol de grues sur Bordeaux

Le ciel est immensément bleu. La lune
voile ovale à peine pâle
peine à se hisser au-dessus des toits.

Elle et le soleil se font face à face
se déchirant la surface 
claire encore qui recouvre la ville.

C'est l'instant suspendu d'avant les bruits
de l'imminente cohue,
quotidienne clameur du crépuscule.

Bientôt un nouveau silence, celui 
calfeutré dans les familles,
bercera les toitures ennuyées.

Mais pour l'heure, impertinent, seul un vol
de grues, triangle idéal,
gonfle empathique mes rêves d'ailleurs.

(à Catherine M.)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Printfriendly